Archives de Tag: roman-photos

Le petit Suprématie illustré (1)

J’ai tellement aimé ce livre de Laurent McAllister, que j’en ai fait

1) une série de haikus : sur mon blog de Goodreads.

2) un photo-roman. Que voici:

Attention: SPOOOILERS (mais pas trop quand même) !

*******SUPRÉMATIE *******

Le Harfang fonce dans l’espace glacial… avec quelques ennuis mécaniques!

Le Douck fonce dans l'espace comme un fantome

Quand une délégation d’artissss de la Ville D’Art vient à bord implorer leur aide!

Le capitaine du Harfang recoit les artistes

Plus tard, le Harfang ne fait que quelques bouchées d’une flotte Suprémate sans imagination et libère les artisssss.

Entretemps, la sublime planète Dorada est assiégée par les Suprémates. On ne les voit pas: sont trop petits à l’échelle! Maudites nanotechnologies!

Dorada assige par les Supremates (on les voit pas, sont p'tits!)

Et, parlant de nanotechnologies, voici un scoop pris au sein même de Canterna, le siège de la Suprématie dans l’Amas:

Comment fonctionnent les filtres

Et, pendant que les artistes font la fête à l’équipage du Harfang…

Lynga avec un artiste non identifié

Coup de Jarnac! Le meilleur ami d’Alcaino capturé sur Dorada, Pieter est converti à la Suprématie avec un verre d’eau, une chaine stéréo, un écran 3D à hautedéfinition, un super gâteau choco double fudge !

Conversion suprémate

Pour atteindre Alcaïno, les Suprémates recourent à leur arme de destruction massive pour éradiquer les artistes!

*

Âmes sensibles s’abstenir de regarder la photo suivante

*

Artist Destroyer

Il  s’ensuit la destruction  spectaculaire de la Ville d’Art ! Les habitants prennent ça très cool…

Les habitants de la Ville d'Art, orbitat Baba-cool

Cliché de l’explosion finale, pris par un vaisseau Suprémate.

VilledartBOUM

Sur ce, Alcaïno jure que les choses n’en resteront pas là (sinon, ça ferait un roman de 200 pages pis y en a 660 !)

À SUIVRE…

Toute ressemblance avec des participants à divers congrès Boréal ne peut être attribuée au seul hasard…