Archives de Tag: littérature franco-ontarienne

Grandeurs et misères de la table de dédicace – 46

 

Le signal d'alarme fou!  Anecdote inspirée d'un fait réel.

Bientôt revient la saison des salons du livre! Toutes sortes d’événements viennent perturber le cours des séances de signatures.

Le signal d’alarme fou s’est vraiment déclenché lors d’un salon. Quand cette alarme stridente a retenti, une voix nous avertissait qu’il s’agissait d’un problème technique, nous demandait de rester calme et nous garantissait que la situation retournerait bientôt à la normale. C’était un an après les attentats du 11 septembre et la crainte du terrorisme s’était inscrite dans nos gènes de nord-américains (pour le reste du monde, ça l’était depuis longtemps).

Lire la suite

Aux prix Trillium 2013 – on gagne des nouveaux amis!

Les prix Trillium sont la plus haute distinction littéraire en Ontario. Ils récompensent tant la poésie que les romans et littérature jeunesse.

DSC_0069 ToutleMondeW

Photo de groupe: tous les finalistes des 4 catégories, anglaises et françaises!

ImageLe trio infernal de Timmins !

Image

Les finalistes francophones: Daniel Marchildon, Claude Forand, Savante folle, Michèle Matteau, Marie-Josée Martin (assise) Daniel Soha et Paul Savoie.

Image

Paul Savoie, le lauréat du prix Trillium – adulte: chez David, recoit son prix des mains du ministre de la Culture David Chan.

Image

Claude content de son prix… et son épouse aussi!

Image

Bien sûr, s’il y a un lauréat, il y a des finalistes qui perdent euh, qui restent finalistes! Quels comédiens!

Image

Notre éditrice, Véronique Marcus, a les mots pour nous consoler! Il faut dire que les trois auteurs finalistes ont été publiés chez  David! (Le projet Ithuriel, par moi, La première guerre de Toronto par Daniel Marchildon)

La SODIMO (OMDC en anglais) traite TOUS les finalistes avec respect, et leurs marque d’appréciation nous touche, car bien d’autres organismes (et les médias!) ne fêtent que les lauréats. Ici, chaque auteur est apprécié. Et, en plus du succulent repas …Image

Ambiance du salon Appel Bluma de la bibliothèque de Toronto

DSC_0078 MicheleMariJoMartinW

Avec Marie-Josée Martin!

DSC_0033 MichelEtMicheleW

Mon éditeur Michel Lavoie, de Vents d’Ouest, tout content.

Les vrais prix, ce sont les autres écrivains qu’on découvre!

Image

Avec Linda Spalding, auteure de The Purchase, un roman historique que je vais lire cet été.

Renconter Linda Spalding et Alice Munro, puis Thomas King (qui connait Daniel Justice) et enfin, Gil Adamson, dont j’avais tant aimé le roman The Outlander, une western très original !

Image

 Avec Alice Munro, une légende littéraire. Même si je lis moins de littérature générale, je goûte aux voix diverses, et j’avais lu un de ses recueils de nouvelles (mais pas celui en lice pour le prix Trillium, qu’elle a remporté d’ailleurs).

Image

J’ai toujours beaucoup lu de romans historiques (ou se déroule sur une trame historique) ce qui paradoxalement m’aide à construire mes sociétés dans mes romans de science-fiction. J’avais acheté le roman The Outlander au festival de Windsor en 2007, et j’avais été aspirée par cette histoire de jeune veuve poursuivie par des chiens (scène du début). Un western original et personnel.

Image

Avec Gil Adamson. On garde le contact!

Image

Les 3 finalistes du Prix Trillium 2013… à Timmins en 2008

Les 3 finalistes du Prix Trillium 2013... à Tmmins en 2008

Les 3 finalistes du Prix Trillium 2013 inauguraient en 2008 le premier Salon du livre de Timmins!
Le 4e invité, à gauche, est André Paul. Ensuite, viennent Daniel Marchildon, la Savante folle et Claude Forand.

La spirale de Lar Jubal: rêve ou mirage ?

couverture de Chaaas 4 - La spirale de Lar Jubal, par Sybiline

Sur la colonie de Lapsilis, jeunes et vieux triment dur pour réaliser un rêve audacieux, une spirale de cultures qui ensemencera leur future planète, ravagée par une collision avec un astéroïde. Tous révèrent la mémoire de Lar Jubal, le guide charismatique qui a conçu le projet.

Or, beaucoup s’épuisent au travail, des rivalités malsaines divisent les spécialistes, la fière maîtresse du potager est en chicane avec tout le monde, des jeunes étouffent dans ce monde clos… Certains, comme l’arrogant Eimer, doutent du bien-fondé du projet, un mirage qui recule sans cesse, tandis que le préfet a foi en la vision de Lar Jubal. Et qui est cet artiste charismatique que Chaaas admire alors que Sirius le redoute?

Puis, une maladie décime les céréales de la spirale. Qui veut saboter le rêve de Lar Jubal, le génial visionnaire disparu trop tôt?Chaaas doit enquêter, sans tomber dans les filets de la coquette Lali aux yeux d’ambre! Aidé par Kiumi, une fillette acrobate, il découvrira des secrets qui menacent bien plus qu’un rêve…

Des thèmes criants d’actualité : course à la performance, épuisement au travail, société en vase clos, bris de confiance, composent les ingrédients de ce suspense qui sera apprécié autant des jeunes que des lecteurs plus matures.

Le roman se présente sous  une belle illustration réalisée par l’artiste Sybiline, qui montre pour la première fois Chaaas de près. Au centre de l’habitat cylindrique, le « potager » réunit des cultures en apesanteur. Il faut cependant  se méfier des flaques d’eau sphériques…

Qui est cette fillette-papillon dans le jardin flottant? La petite Kiumi, qui rêve d’être acrobate, porte un plastron, comme les femmes Chh’atyles biologiquement affectées d’un ventre fragile.

L’artiste a été très consciencieuse pour les décors et les vêtements des personnages. Normalement, les hommes de cette civilisation de super-jardiniers portent leurs cheveux très longs, mais Chaaas avait coupé sa tresse pour réparer des torts qu’il a causé à sa famille, lors d’un autre épisode.

La spirale de Lar Jubal – livre 4 de la quête de Chaaas

——–

On le trouve chez Prologue (chercher les nouveautés – jeunesse, ou par mon nom). Ou chez Amazon (le site exact pour commander ici, mais pas moyen d’avoir mes couvertures visibles).

La spirale de Lar Jubal / Michèle Laframboise. — Montréal : Médiaspaul, 2011. — (Jeunesse-plus ; 16. Science-fiction).

Quatrième roman de la série La quête de Chaaas. —ISBN : 978-2-89420-852-6.

Ages: 12 ans- adulte (lecture assez dynamique pour les plus jeunes, assez complexe pour les adultes).