Archives de Tag: artistes

Des Fêtes reposantes…

SurmenageHivernal2017colorise

Évitez le surmenage surtout!

Il y aurait bien d’autres choses à dire avant les Fêtes, mais pour mes ami.e.s artistes qui vivent les joies du travail autonome, la fatigue est au rendez-vous!

Je vous souhaite donc du temps.

Capturez des minutes libres pour prendre soin de vous et pour redire à vos proches combien vous les aimez.  Je vous souhaite des Fêtes reposantes et fertiles en amitié!

Publicités

Que nos crayons se fassent flambeaux!

Que nos crayons se fassent flambeaux: un dessin vite fait mal fait hier matin

Triste ironie que ce premier dessin de l’année 2015, créé hier matin sous le coup de l’indignation.  Pour ajouter ma goutte à la mer de sympathie envers les cinq dessinateurs fauchés avec leurs collaborateurs et amis de Charlie Hebdo, sans oublier les policiers qui ne faisaient que leur boulot.

que nos crayons se fassent flambeaux
pour repousser l’obscurité

plus que jamais, partager la lumière,
partager la parole libre.

Grandeurs et misères de la table de dédicace – 31

 

Les joies de la fiscalité pour l'artiste...

 

Le fan fiscaliste permet de déduire 2 choses : que je résidais encore au Québec en 2003. Et que je faisais, oh horreur! mes impôts à la mitaine!! Si la position du fiscaliste qui s’éloigne vous paraît irréaliste, allez feuilleter vos vieux Dr Justice de Pif Gadget…

Et ne portons pas de jugement hâtif sur la mallette de ce sympathique fiscalliste: qu’on organise enfin des congrès sur les paradis fiscaux démontre qu’on reconnaît l‘existence du problème…  La coalition Échec aux paradis fiscaux présente assez bien le phénomène et vous permet même d’y ajouter votre « deux-cennes ».

Quelques sites pour vous dépanner en cette fin de course aux formulaires: Gouvernements du Québec, du Canada; le site de Impôt Rapide;

Pour les artistes et les écrivains: le site de l’Union des écrivains québécois; note que les conseils du fiscaliste sur les REERs peuvent avoir changé depuis. En général, vous pouvez déduire vos dépenses quand elles servent à gagner votre vie (mais pas n’importe lesquelles).

Ouf! Bon courage, donc!