Le fond du trou! (Réflexion sur la dépression vue de l’extérieur)

Les propos de mon vaillant confrère #SamuelArchibald (que je croise depuis des années aux Congrès Boréal) ne sont pas tombés dans l’oreille d’une sourde!

Les artistes vivent avec ce besoin de sentir leur contribution appréciée.

Oui, il y a des journées qu’on rit, qu’on sourit, qu’on marche, qu’on est fier de notre art, de notre travail… vu d’en-dehors, ça peut être trompeur. La personne en proie à la dépression n’arrive pas à se décoller de l’impression persistante d’être au fond d’un trou.

Aidez ces personnes à persévérer et à sortir du trou, merci!
.
.

 

LeTrou1000

.

 

L’image ci-dessus* m’est venue spontanément à l’esprit en écoutant l’entrevue. Réalisée en deux heures et demie, inspirée par ma carrière en BD depuis 35 ans. **

.

.

.

.

 

 

 

* Je ne suis ni déprimée, ni diagnostiquée comme telle, mais je vis au fond du trou pareil. Une chance que je fais du sport!

** Pour voir mon pire échec artistique de tous les temps (je ne dis pas ça souvent, mais: âmes délicates déjà en proie à la dépression s’abstenir).

 

Publicités

4 réponses à “Le fond du trou! (Réflexion sur la dépression vue de l’extérieur)

  1. Marc Aurèle: « Voici la morale parfaite : vivre chaque jour comme si c’était le dernier ; Ne pas s’agiter, ne pas sommeiller, ne pas faire semblant.”
    Oublie le regard des autres, libère ton art de cette sourde exigence et alors dans cet état de transcendance la lumière peut-être apparaîtra à ta porte.
    Vis ton art pour toi même (fais-toi plaisir)
    Partage le avec ceux qui le méritent (nous les anonymes qui te suivent dans l’ombre)
    Sois fière de ce que tu sais faire, peu peuvent se permettre d’en faire autant.
    Merci!

  2. Merci pour ces beaux mots.

  3. oui c’est valable dans les arts et ailleurs.. C’est parfois au fond du trou qu’on peut aussi trouver la seule lumière qui dure : celle du cœur qui s’allume grâce à tous les porteurs d’encouragements qu’on a croisé dans sa vie. Merci pour ce partage Michèle.

  4. La lumière de ton amitié adoucit ce passage à vide. Merci.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s