Grandeurs et misères de la table de dédicaces – 73

..Les degrés de déception professionnelle

.

Les déceptions sont inévitables. Aussi bien s’y préparer.

Le premier degré de l’échelle des déceptions professionnelle est classique, impersonnel: une réponse à une demande de bourse.

Le 2e degré de déception est plus intense,  si on soupçonne (à tort ou à raison) de la malhonnêteté dans le choix.

Le 3e degré, c’est quand le projet pour lequel notre soumission est refusée émane de gens ou d’artistes qu’on connaît et qui nous connaissent. Là, ça fait mal!

Le 4e degré, c’est quand vous apprenez par les médias que le super-projet-top-visibilité organisé par des confrères qui ne retournent pas vos appels/courriels ira de l’avant… sans vous. Ici, c’est le mur du silence qui prépare le choc final.

Le 4e degré tel que décrit est arrivé assez tôt dans ma carrière naissante. L’impact a été dévastateur. Le doute est entré dans ma vie d’artiste. Je n’ai jamais retrouvé la même confiance en mon art, mes capacités. Je suis devenue invisible. 

Ça a pris des dizaines d’années et une nouvelle génération d’auteur-e-s pour que j’arrive à me débarrasser de mon complexe de l’imposteur. Dessiner cette BD et me mettre à nu a été très difficile.

***

Suggestions our bien gérer votre déception professionnelle:

NE PAS répondre ou réagir avant de laisser passer 24 heures.

NE PAS nommer en public l’organisme, exprimer sa colère en public, partager sur les médias sociaux son statut de victime. Accuser l’organisme de discrimination ajoute de nombreux problèmes : ceux qui se sentent visés nieront de toute façon (sans oublier le potentiel trollique élevé dès qu’on mentionne la chose). Et si le choix était parfaitement innocent, vous nuisez à l’organisme.

A FAIRE : tout défoulement en privé qui fait du bien. Un exercice physique la course, du jardinage, grimper dans les rideaux… permet d’évacuer le trop plein d’énergie. Après, détente: lire un bon roman, chocolat et crème glacée.

ET: travailler sur le prochain projet!

Le seul moyen constructif que j’ai trouvé pour ma plus récente déception cette semaine, c’est de scénariser cette BD. Le lendemain, au lieu de me morfondre, j’ai écrit deux nouvelles de science fiction complètes. L’un a été écrite en 20 minutes et envoyée en soumission dans la demi-heure suivante.

6 réponses à “Grandeurs et misères de la table de dédicaces – 73

  1. Ça me touche Michèle.. à la fois la mise à nu, les couteaux encore plus que la femme invisible. Et la superbe résilience durement gagnée que je vois entre les lignes et dans les lignes. Bravo et merci pour ce partage. Vraiment.

  2. Tu me rappelles tellement quand j’ai fini l’École de l’humour il y a 8 ans. Un de nos profs, avec qui je m’entendais bien, était gérant d’un humoriste-animateur très populaire. Il m’a proposé de joindre l’équipe de gagmen de son poulain qui allait bientôt avoir une émission d’humour le midi à la radio. J’accepte avec joie. Les mois passent. Puis, un jour, alors que je suis au gym, qui était justement branché sur ce poste, j’entends: « Bonjour, ici [l’humoriste en question] et bienvenue à la première de mon émission! » … C’est comme ça que j’ai su qu’il avait changé d’idée. Plate!

    • Ayoye, Requin, t’es tellement bon, je t’aurais écouté à la radio sans problème! Je suis certaine que tu accoterais Pérusse. Chuis pas tellement stand up comic, mais tu pourrais t’essayer en podcast sur ton blog.

  3. Oh! Que je comprends cette situation! Après l’avoir vécu à différents niveaux, la crème glacée est aussi devenue mon amie. Comme tu le dis si bien: l’important c’est de relever nos manches chère amie!😉 Merci pour ce savoureux partage!

  4. Un sympathique confrère vient de me signaler qu’on peut trouver un format de crème glacée de 16 litres dans un Club Entrepôt à Longueuil. La réalité dépasse la fiction!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s