Grandeurs et misères de la table de dédicace – 53

53 Le Fan qui dit  OK...

Voici un phénomène courant pour tous les auteurs qui doivent expliquer à leur public adoré en quoi consiste leur ouvrage. Le badaud semble suspendu à vos lèvres,  hochant la tête à chaque micro pause, ce qui vous encourage à poursuivre.

Ça m’a pris bien des salons avant de comprendre que tous ces gens qui répètent OK, OK, OK… sont tout simplement polis et pas du tout fascinés par votre oeuvre.

Et certains n’écoutent pas avec une très grande attention, ayant « décroché » mentalement et attendant la fin de votre boniment pour aller se mettre dans la file de leur vedette favorite

Chaque « boniment » demande un minimum de 3 à 5 minutes pour bien présenter votre univers à un lecteur qui n’en a jamais entendu parler. Et cet univers ne correspondent pas toujours aux goûts du lecteur: par exemple, 9 fois sur 10, on me répond « je n’aime pas la science-fiction ». Pour une séance de dédicaces d’une heure, si je parle à 10 ou 12 personnes, je peux espérer un maximum de 1 ou 2  nouveaux lecteurs.

Merci pour votre patience, chers fans fantastiques, après presque 6 mois de silence BD. La plupart des prochains gags seront des nouvelles créations 2015 comme celui-ci. Ne vous gênez pas  pour partager vos propres expériences, soit comme auteur, soit comme lecteur hantant les salons du livre!

Publicités

2 réponses à “Grandeurs et misères de la table de dédicace – 53

  1. OK ok ok 🙂
    Disons que la personne n’est pas dans ton univers et d’un seul coup d’un seul tu lui exposes tout cela. Que tu sois auteur ou lecteur passionné c’est fréquent et frustrant. Toutefois n’oublie pas une chose : il reste toujours quelque chose et un jour ce passant repassera dans ton univers à travers tes oeuvres où celles d’autres auteurs. Un nouveau lecteur passionné a été peut être un passant qui disait « ok » dans le passé. Du coup, quand je m’expose à dévoiler mon univers, je le fais de façon à me faire plaisir et avec réserve pour me protéger des déconvenues. Il est vrai que tu n’es pas là pour faire salon de thé. Toutefois il faut lâcher prise et laisser venir.
    Merci pour ce beau dessin qui illustre si bien les choses.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s