Grandeurs et misères de la table de dédicace – 22

Le fan qui se dénigre trop...

Lors des festivals de BD, il arrive souvent qu’un amateur dénigre ses bonhommes-allumettes. C’est généralement un compliment déguisé, et ça ne va pas plus loin.

Parfois, un fan me montre ses dessins amoureusement pondus, se disant insatisfait de son trait de crayon. C’est le prélude à une agréable discussion sur nos techniques respectives.

Par contre, un fan qui se dénigre trop finit par tomber sur les nerfs, comme dans ce gag. Y a rien de pire pour un auteur non-vedette qu’un fan qui fait fuir le public… Inspiré par plusieurs rencontres, les trois premières répliques du fan sont des citations verbatim; heureusement, aucun fan n’est allé aussi loin! Il y a dans ce dénigrement une recherche d’approbation cachée, ce qu’on a tous plus ou moins vécu à nos débuts. (Notez la façon dont il tient la BD, très mauvais pour la reliure!!)

Si vous êtes un auteur de BD, avez-vous déjà rencontré un cas semblable?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s