Bataille de fourmis au jardin

Cet après-midi, voyant une agitation myrmécéenne sur les dalles, je pensais avoir affaire à un envol nuptial, occasion d’une joyeuse effervescence. Un coup d’oeil rapproché et prolongé a révélé des centaines de petits cadavres qui bordent les grandes pierres plates du jardin.

Un conflit d’une silencieuse sauvagerie se déroule à nos pieds!

Minnie et les fourmis

Vue générale du champ de bataille, cette marée rouge. Notre chatte Minnie n’a pas l’air trop inquiète…

Observation à la loupe

Mon mari observant le tout à la loupe. Le temps était nuageux, donc pas de danger que cet instrument enflamme davantage ce conflit! Gilles n’est pas trop inquiet non plus. (Il n’a pas vu le film « Quand la Marabunta gronde », un classique mettant en vedette des fourmis voraces!)

Une lutte fratricide

Je n’ai pas encore identifié l’espèce (autour de 6 mm de long, région de Toronto). Mon Audubon Society field guide to North american insects and spiders ne recense que huit ou neuf espèces. Fourmi charpentière? Lutte fratricide ou simple communication olfactive?

Pagaille dans les trèfles

Des petites rousses foncées-noires. Peu de différences entre les belligérentes, sinon la taille (?)

Affrontement sans merci sous les trèfles

La bataille des trèfles se poursuit.

Détail des luttes

Détail: même en y regardant de près, ce n’est pas clair, (comme pour bien des  conflits, hélas). Les fourmis victimes se recroquevillent. Des coups de mandibules brisent le mince thorax où sont les organes vitaux.

Mêlée générale  de fourmis mêlées

Une mêlée de fourmis mêlées. Et le tout se déroulait sur moins d’un mètre carré! Ça me rappelle les Fourmis de Bernard Werber…

Bon, où sont passés Minnie et mon mari? Gilles?

Giiiilles?

Publicités

2 réponses à “Bataille de fourmis au jardin

  1. Joel Champetier

    Ça me rappelle cet exode de fourmi sur mon terrain, il y a quelques années. Une dense colonne de milliers/millions de fourmis s’est mis en branle à travers mon terrain, certaines transportant clairement des oeufs. C’était pas banal, des amis en visite chez moi sont aussi venus voir ce phénomène. Que de fourmis! Et où allaient-elles comme ça?
    Détail intéressant pour la suite: la colonne partait des parties basses de mon terrain pour monter dans le remblai menant chez mes voisins. Coïncidence ou manifestation d’intelligence animale: quelques heures plus tard ce jour-là éclatait un orage d’une rare violence avec une quantité de pluie exceptionnelle. On est tenté d’y voir une cause et un effet.

  2. Fascinant, cher confrère!
    Je suis retournées sur le site vers 13h. L’agitation est moins dense, mais les fourmis circulent parmi les centaines de corps qui jonchent encore le site. Cruelle nature…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s