Grandeurs et misères de la table de dédicace – 24

Le fan encourageant, scénario de Steve Requin

Ce spécial journée des femmes a été fait en collaboration avec mon confrère Steve Requin  et son humour parfois absurde! Steve n’a pas la langue dans sa poche et sait rire de nos mauvaises habitudes mentales et de nos attentes irréalistes! Ce fan a voulu trop bien faire…

J’avoue que c’est un des gags les plus crrrrruels que j’ai publiés (mais pas le plus crrrrruel pour votre auteure frustrée favorite, patientez encore…) Comme j’ai déjà passé le gag du fan chauvin et du fan qui cruise, j’ai songé que celui-ci ferait l’affaire. Il symbolise aussi ma carrière de bédéiste. Depuis 35 ans, j’ai vu pas mal d’étoiles prendre leur envol. Je suis toujours au sol, mais je regarde le ciel avec plaisir.

Heureusement ce genre de fan est, tout comme le fan ouvertement chauvin en voie de disparition. Du moins au Canada. Je souligne qu’il y a pas mal de chemin à faire  pour être « considérée » dans ce domaine. C’est un peu moins pire que dans le domaine des jeux vidéo, où subsistent de grosses poches de mysogynie. Ces trolls, qui ne fréquentent pas vraiment les femmes (sauf en ligne), étalent leur bêtise, ce qui peut faire sourire… et leur haine, ce qui est nettement moins drôle.  Quand cela ne verse pas dans le harcèlement en ligne et criminel.

Pour revenir à du positif, félicitations à mes confrères de BD qui s’assument sans tambour ni trompette, et sans essayer d’enfermer des gens dans de petites boîtes « essentialistes ». Pour résumer, l’essentialisme c’est de restreindre les rêves et les aspirations des gens à leur essence (pas la gasoline, mais leur « nature » masculine ou féminine) sans considérer que ces différences ont pu être construites socialement.

Le gag date un peu car il manque des consoeurs qui ont émergé plus récemment: Zviane et Iris, Stéphanie Leduc, et toutes les autres que je croise moins souvent et que j’encourage vivement à laisser une adresse de blog ou de site d’artiste dans le fil de commentaires!

 

Voici pour les curieux, les croquis de Steve Requin. J’aime quand mon scénariste me fait un petit croquis (story board, lay out, whatever!) Image

J’ai changé quelques répliques (je hais les McDo) et les puristes qui possèdent des Pianissimo savent que le dos de la reliure n’est pas orange mais bleu marin. Avec les instruments de déformation offerts par Manga Studio, c’est mon petit plaisir coupable d’ajouter les couvertures dans la BD!

Et bonne Journée Internationale des Femmes!

Pensées tendres

About these ads

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s